Publications en 2010

Accueil / Nos publications / Pratiques et perceptions de la prise en charge de l’IVG à La Réunion -Etude (...)

Pratiques et perceptions de la prise en charge de l’IVG à La Réunion -Etude qualitative

En France, en 2005, 206 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été pratiquées, dont 44 % par voie médicamenteuse et 56 % par voie chirurgicale. Avec un taux annuel d’IVG de 14,3 pour 1000 femmes (âgées de 15 à 49 ans), la France se place à un niveau moyen en Europe. Si le nombre d’IVG pour 1000 femmes reste stable depuis plusieurs années, on observe des disparités, notamment, géographiques : les départements d’outre-mer présentent des taux d’IVG plus élevés.
En 2006, à La Réunion, 4575 IVG ont été pratiquées, soit un taux pour 1000 femmes (âgées de 15 à 49 ans) 1,6 fois supérieur à celui de la métropole, soit 23,8 IVG pour 100 conceptions contre 21,2 en métropole. Le niveau de recours à l’IVG est donc plus important à La Réunion qu’en métropole, notamment chez les mineures et concernant les IVG itératives.
Le secteur hospitalier public assure les deux tiers des IVG et concentre, en outre, la majeure partie de la prise en charge des IVG médicamenteuses

Types de publication :

Rapports et Synthèses

Territoires :

La Réunion

Année :

2010